Actualités

Sécheresse 2018 : quels maïs en prévision en Franche-Comté ?

Flash ensilage maïs : les années se suivent et ne se ressemblent définitivement pas... quoi que !?

Au niveau des maïs, 2018 se rapproche de l’année 2015, avec un été très sec et des maïs en stress hydrique général sur la zone INTERVAL. A noter quelques zones malgré tout épargnées qui ont reçu des pluies d’orage.

Les fécondations sont plutôt correctes sur les maïs qui ont fleuri pour les premiers fin juin et début juillet. Reste à voir comment les grains vont se remplir. Au niveau des maïs qui fleurissent depuis mi-juillet, la fécondation n’est pas encore estimable et parait déjà très hétérogène.

Les recommandations pour prendre les bonnes décisions de date d’ensilage :

  • La meilleure source d’énergie c’est le grain, priorité donc à sa maturité (objectif pâteux et max 1/3 du grain en lentille vitreuse) pour choisir sa date d’ensilage.
  • Pour rappel, à partir de la floraison femelle, il faut 600 - 650°-jour (base 6) pour atteindre 32% MS.
  • Faites des tours de champs avec vos techniciens afin de faire le point parcelle par parcelle de la maturité de vos maïs et de leurs capacités à rester vert.
  • Suivre la fécondation. Sur des parcelles correctement fécondées, l’avancement du grain décidera de la date du chantier. Avec des floraisons qui ont eu en moyenne 8 jours d’avance, les dates d’ensilage auront au moins ces 8 jours d’avance, ce qui conduira probablement à des chantiers dès la première semaine d’août selon les secteurs.
  • Pour les parcelles très mal fécondées ou en cours de dessiccation, il faudra prévoir une récolte très prochainement avant que la tige ne soit « calcinée » pour sauver de la digestibilité.

Sans oublier les fondamentaux :

  • Maïs secs et amidon qui risquent de se vitrifier assez vite si les degrés jour restent aussi élevés. Il faut impérativement « pulvériser » les grains lors des chantiers : à vérifier le matin dès les premières bennes et régulièrement au cours de la journée de chantier.
  • Adapter la longueur de coupe au niveau de matière sèche de la plante. Si très sec, raccourcir la longueur de coupe ( 6/9 mm) , à l’inverse vous pouvez prévoir (12/15 mm).
  • Les conservateurs ont nécessairement de l’intérêt sur des maïs peut-être faibles en amidon et donc riches en sucres (=risque de développement de nombreuses souches de bactéries, pas seulement les bonnes bactéries lactiques). Mais le premier point est bien sûr la qualité du tassement.
  • Réaliser un silo d’appoint avec le fond de silo de maïs 2017 (si bien évidemment les stocks sont suffisants) pour laisser le nouveau maïs se stabiliser (idéalement 4 mois…).


La semaine qui vient, annoncée sans pluie et très chaude, sera décisive.

Contactez vos techniciens dès maintenant afin de faire le tour des parcelles et prévoir dès aujourd’hui vos dates d’ensilage.

Une journée d’ensilage c’est votre année laitière !

Le service Nutrition Animale

 

NOUS CONTACTER

Une question, un renseignement ? N'hésitez pas à nous solliciter.
En savoir +

 

Nous rejoindre

La Coopérative INTERVAL a retenu votre attention et vous souhaitez la rejoindre ? N’hésitez pas à nous faire parvenir votre profil !
En savoir +

 

NOUS TROUVER SUR LES RESEAUX

Venez nous retrouver sur les réseaux sociaux pour suivre d'encore plus près nos actualités.
En savoir +

Adresse

Siège social : Z.I. Les Giranaux - 70100 ARC LES GRAY

Tél : 03 84 64 73 00 - Fax : 03 84 65 04 36 - Email : contact@interval.coop

 Agrément pour la distribution, l’application en prestation de service et le conseil indépendant à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques : 

JARDIVAL : FC00500 - INTERVAL : FC00055 - SAS GIROUX : FC0065

 

Mentions légales